Crédit photo : Unsplash

La colocation en France n’a pas toujours été bien vue par les propriétaires. Bien que dans d’autres pays comme le Royaume-Uni elle soit monnaie courante au vu du prix des loyers. Les raisons de cette réticence sont le bruit pour le voisinage, les dégradations plus fréquentes mais également la mésentente qui peut se produire entre les colocataires. 

Cependant les mentalités changent et au vu de l’augmentation constante du prix des loyers dans les grandes villes, la colocation devient monnaie courante. Pour les propriétaires, elle présente en fait de nombreux avantages en comparaison des peurs et des inconvénients éventuels. 

Les avantages de la colocation

colocation

Crédit photo : Unsplash

La colocation offre une meilleure rentabilité

Le prix du loyer pourra être plus élevé si vous le proposez à deux ou plusieurs colocataires. Cela dépend également des villes et de l’encadrement des loyers. Les petites surfaces se louent plus cher par rapport au prix d’achat, c’est un fait reconnu dans l’investissement immobilier. Cependant, avec une grande surface louée en colocation, le rendement sera plus intéressant qu’avec un seul locataire. Cela peut paraître être des coûts supplémentaires mais les meublés bénéficient d’avantages fiscaux (LMP). 

La possibilité de faire un grand logement meublé

La plupart du temps les grandes surfaces sont des locations vides, elles permettent donc aux familles d’installer leur meuble à leur convenance. Si vous décidez de faire une colocation, il est indispensable de meubler l’appartement et de l’équiper au mieux pour plusieurs personnes.

Les risques financiers sont également moins nombreux

Des clauses comme celle de la solidarité repose sur le fait que si l’un des colocataires ne paie pas sa part du loyer les autres devront s’en charger. En cas de départ d’un des locataires, elle permet également de récupérer les loyers impayés jusqu’à 6 mois après la sortie des lieux. Cela évite aussi le risque de vacances locatives, les autres colocataires doivent s’occuper de trouver un remplaçant. 

La location est plus simple pour les grandes surfaces

En effet, le pourcentage d’étudiants et de jeunes actifs seuls dans les grandes villes est important. Plus que celui des familles nombreuses qui n’ont que 2 salaires pour payer la même superficie que plusieurs personnes. De plus, de plus en plus de salariés optent pour la colocation. La convivialité et l’économie sur le loyer séduit de plus en plus de personnes de toute classe et de tout âge.

Les inconvénients de la colocation

colocation

Crédit photo : Unsplash

La gestion d’une colocation peut être plus chronophage

Plus de papiers administratifs, beaucoup de caution solidaires et de temps passé dans les nombreuses étapes de location. Les réparations sont plus fréquentes, le suivi de la bonne tenue des règles de copropriétés est parfois plus fastidieux.

La mésentente des locataires en colocation

La gestion des dépenses communes, les tâches ménagères, la vie à plusieurs sont les principaux facteurs de disputes dans une colocation. Lorsqu’il y a des conflits entre les colocataires, le rôle de médiateur n’est pas toujours évident à prendre en tant que propriétaire. Un règlement intérieur à la colocation est possible pour faciliter la vie à plusieurs et éviter les mauvaises surprises.

La rotation des locataires

Suite aux nombreuses disputes ou aux aléas de la vie certains quitteront la colocation pour poursuivre leur vie ailleurs. Même s’il est courant que les colocataires trouvent eux même un successeur cela engendre des frais supplémentaires. Etat des lieux sorti pour la chambre, entré pour le nouvel arrivant, rédaction du nouveau bail, signature des clauses de solidarité etc…